Les Fraises…

On ne peut pas s’en lasser n’est-ce pas?

En antipasto (avec du prosciutto fin, du parmesan frais, d’autres fruits en morceaux…) en marmelade, en confiture, en coulis, en jus de fruit avec d’autres (pommes, fraises oranges…) on peut même le faire en beurre à tartiner, paraît-il, mais pas sûre d’avoir envie d’essayer…

La façon de la cueillir directement sur place, la rincer rapidement, et la croquer, le plus simple est souvent le meilleur.

Ceci dit, comment résister à une

tarte aux fraises simplissime

qui mélange le croquant d’une pâte sablée, avec le doux si voluptueux d’une chantilly maison…

Fond de pâte à cuire à blanc 15 mn à 210 four préchauffé:

220g farine T55/ 30g sucre roux en poudre/ 125g de beurre demi-sel/ un peu d’eau.

Avec robot ou à la main, poser la farine et le sucre sur le plan de travail, creuser un puits et y poser les morceaux de beurre très froid coupés en morceaux. Faire du sable avec la farine et le beurre (frotter du bout des doigts puis frotter entre ses mains). Ajouter 2 à 3 càs d’eau froide, amalgamer en boule et « fraiser » la pâte. (avec la main écraser en poussant jusqu’à la base du poignet, c’est une bonne façon que tous les morceaux de beurre soient bien intégrés à la farine).

Mettre au frais environ 30 mn pour solidifier la pâte (pas trop longtemps non plus, sinon vous aurez l’obligation d’attendre qu’elle soit à nouveau malléable).

Etaler ensuite en un cercle de la taille de votre moule, en ajoutant ce qu’il faut pour les bords.

Si vous trouvez la pâte encore trop difficile à manipuler pour la mettre dans le moule, vous pouvez vous servir du rouleau à pâtisserie (enrouler la pâte autour et dérouler sur le moule).

Bien faire adhérer au fond et sur les bords (si vous avez le temps, vous pouvez pincer la pâte) ce pour éviter qu’elle ne s’effondre. Moi, ça ne marche pas toujours ;(.

Enfin bref.

Faire cuire donc.

Crème Chantilly (crème fouettée et sucrée)

Pendant ce temps, monter la crème fouettée. (300ml de crème fraîche liquide très froide/ 100g de sucre environ, moi j’en mets moins, et du roux en plus, mais le sucre glace sera du plus bel effet)

Impératif, un fouet, of course, mais aussi de la crème liquide très froide, pas du tout allégée, surtout, la matière grasse est indispensable pour la réussite de la crème.

Fouetter vitesse moyenne jusqu’à la formation de bulles nombreuses. Puis accélérer jusqu’aux becs d’oiseaux. Ajouter doucement le sucre.

Là, je goûte 🙂 faut bien, pour voir la texture et si j’ai assez sucré :).

Le fond est cuit (laisser refroidir), la crème montée, le reste est du plaisir pur.

Je me suis servie de la poche à douille avec l’embout cannelé, pour faire de petits monticules.

Et ensuite…tu poses les fraises as you like, mais joliment surtout…

Et puis toute façon, elle va durer 5 minutes, cette tarte…à peine le temps d’une photo…