Le matin…c’est PBK.

Tu vois, du matin, je ne suis pas. Il me faut un treuil.

J’en ai trois, en revanche, qui se lèvent comme des ressorts. C’est un truc incroyable ça. il n’y a pas de crépuscule du matin dans leur yeux, c’est tout de suite l’éveil total et intégral, comme si tu appuyais sur un interrupteur, enfin, là, on va dire un contacteur. Interrupteur de sommeil, contacteur d’éveil.

Alors, quand je fais le jus de fruits, pour eux en théorie, au fond, je mens. C’est moi qui en ai  besoin.

Ceci dit, j’avais commencé à faire ces jus, c’était pour lutter contre les microbes qui l’année d’avant avaient bien épuisé les troupes.

Et l’hiver dernier, entre le fait qu’ils grandissent et ces mixtures…un rhume ou deux. Je n’irais pas jusqu’à faire un amalgame, mais bon.

En fait, avec l’automne humide qui s’annonce, je suis repartie dans les potions magiques.

En revenant du marché l’autre jour, pour ceussent qui s’en souviennent, j’avais une betterave crue. Tu vois, on en trouve pas dans les supermarché les betteraves crues, ou rarement. C’est un légume que j’aime bien, cuite en morceaux avec des pommes, en salade.

Mais là.

Le goût est prononcé, il faut donc ne pas en abuser non plus. C’est sucré avec un léger goût de terre. (le premier qui me demande si j’ai déjà goûté la terre…)

Les pommes du jardin de belle maman, variété « Pigeonnet de Jerusalem »…jaunes, sucrées et juteuses, encore assez acidulées ce mois-ci.

Le kiwi, fruit de saison aussi, qui pousse très bien même en Bretagne nord…(à vrai dire, on a un plant à la maison, le mâle, il lui manque sa moitié femme…)

Enfin bref, tout ça pour dire que je fais le plein dès le matin, histoire de tenir au moins jusqu’à l’heure du car 🙂

Encore une photo truquée tu vas me dire. Je n’avais pas encore rechargé mon APN ce matin-là, cliché du téléphone, qui, à priori devrait servir surtout à téléphoner et figure toi que pas du tout en fait, c’est une de ses dernières fonctions …

Alors, pour les trois loulous et moi (l’homme est en général déjà parti)

  • 4pommes
  • 1 calot de betterave
  • 2 kiwis.

Oui, il faut une centrifugeuse, une bonne si possible (une qui se nettoie facilement pour ne pas te lasser tu vois), mais c’est un des achats que je ne regrette vraiment pas, je m’en sers depuis un an quasi tous les jours.

Tu n’épluche que la betterave et les kiwis. La pomme en morceaux et c’est tout. Moins de 5 mn montre en main.

C’est le PBK.

Parfois je fais PPK. (pommes/poires/kiwi).

Ça fait pas de mal de se faire du bien.

(là, il est 23h, je suis encore en pleine forme et surtout je regarde/écoute le concert de Grand Corps Malade sur France Ô. C’est chouette).

Publicités

Salade Jolie, tadada dadam…

Juste pour le plaisir des couleurs…

Juste pour continuer l’ouverture des fleurs, celles qu’on a cru voir avant la neige ou les grands froids de mars.

On avait failli oublier que c’était l’hiver.

Mais en regardant mon plateau de fruits, ceux que je donne en jus aux enfants chaque matin, je me suis souvenue des groseilles du jardin…

Elles sont dans le congélateur, en plusieurs petites boites, je les avait rangées en me disant « quand on en aura marre de l’hiver… »

Voilà, j’en ai eu marre de l’hiver, j’appelle au soleil et à ses rayons qui te chauffent le dos. Je veux remettre mes lunettes de soleil, quitte à ressembler à une mouche.

Tenez mes chéris, aujourd’hui, le goûter, c’est une

salade de fruits, jolie jolie jolie…

Pour trois petits gourmands:

Une banane en rondelles, un kiwi en lamelles…

Une pomme et une poire en morceaux.

Et puis, une orange pelée à vif et deux cuillères à soupe de sucre roux.

Et les groseilles encore gelées, elles auront bien le temps de se réchauffer le temps de tout mélanger…

Il ne reste rien, rien que : « tu pourras en refaire maman, là tout de suite? »

Où je commence à lutter contre tout! et un dernier rappel!

C’est dit!
L’hiver ne me fera pas faiblir, les microbes me fuiront (et ma famille aussi) je contre attaque sur les affreuses bêbêtes qui nous ont achevés l’an passé entre novembre et mai.
D’abord, et contre une voiture qui, elle, a été achevée par les microbes, nous allons à l’école en vélo.
Quatre kilomètres de faux plat à l’aller, trois enfants dont deux sur leur vélo, même pas peur (j’ai fait pire, je les ai tous tirés en carriole et porte bébé, 70 kg, un truc de ouf)…de toute façon, au retour, ça ne fait que descendre.
La pluie? bof! pleut jamais en Bretagne 😉 !
Non, pour ça, le car de la commune, c’est encore plus économique qu’une voiture.
Bref.
Voilà.
J’ai un nouveau joujou dans la cuisine, financé par un sponsor familial, une centrifugeuse.
Pas de marque non, c’est juste un truc magique, alors quand c’est bien, il faut le dire. Même si ça vaut le sabot d’un cheval.
J’avais juste une petite inquiétude sur le bruit de la machina et sur le nettoyage d’icelle, vu que quelques années auparavant j’avais tenté l’aventure, c’est vrai, pas au même prix, ni même modèle.
Et bien, trop facile.
Pas de bruit, rapide, efficace et je passe 5 mn montre en main à laver tous les éléments.
Bien sur, je le fais tout de suite, si je ne peux pas, je mets à tremper.
Jusqu’ici, utilisation quotidienne, pas de plainte ni des miens ni des Zotes, tout passe.
Ce qui est génial (à mon sens) c’est qu’on ne cuit rien, je n’épluche les fruits que si nécessaire (kiwi, banane ..ou pas bio), et pas de perte.
En gros, une pomme c’est un verre de jus de pomme.
Tous les fruits ou légumes n’ont pas le même rendement, mais quand même…
Alors je tente des recettes…
En voilà une, qui fait ses preuves, avalée avec bonheur et encore de saison:

Jus pommes/ fraises, aussi vrai que bon!

Jamais je n’aurais écrit de recette plus rapide:(extraite du livre de recettes livrées avec la machina)

Pour 2 verres:
2 pommes vertes
250g de fraises...

Qui dit mieux?
Top chrono moins de 5 mn et encore j’ai épluché les pommes (mais laissé pépins et queues) car pas bio.
Et en plus, je fais double dose car en fait c’est pour les enfants (3 pour ceux qui ne me connaissent pas 😉 ) et les zotes (deux en général!)

Et si quelqu’un tombe malade, je pourrais toujours dire que ça aurait été pire sans ce traitement de choc!

Comment dit-on déjà? Yech’ed mad!

Rappel, ah oui, je ne me rappelais plus!
J’ai eu l’idée saugrenue de suggérer des mosaïques de ouacances, pour ceux qui rangent leurs photos..et pour les autres qui n’en font rien…
J’ai eu quelques participations sympas, à vous de compléter d’ici le 15, euh, demain?
Faut bien mettre une fin!