Ne pas renoncer.

J’ai oublié le mot de passe de ce blog.

J’ai presque oublié que le beau temps avait encore de beaux jours devant lui.

Et voilà que le soleil a réchauffé le bois de la maison, fait fleurir les arbres, et chanter les oiseaux.

Le printemps.

Un jour comme celui-là, ton nez se met à frémir. Il se souvient des parfums. De la générosité de ceux qui passent. Et de la Fève Tonka.

Tarte aux Pommes et autres parfums, en carrés jolis. Pour deux.

Une pâte brisée/ Deux pommes/ Une banane mûre/ Une demi Fève Tonka.

Pour la pâte brisée :

120g de farine(s)/ 30g de sucre/ 75 g de beurre demi-sel/ un peu d’eau.

Tu mets la farine sur le plan de travail, tu fais un puits pour le sucre, tu mélanges. Tu refais un puits pour le beurre coupé en dés, et tu sables, du bout des doigts. Quand la poudre est bien poudre, tu ajoutes un peu d’eau, jusqu’à former une pâte homogène. Tu fraises la pâte, avec le talon de ta main, en l’écrasant bien et en avançant la main devant toi. C’est pour bien amalgamer le beurre.

Repos. Au frais.

Préchauffe ton four à 180°.

Pèle et coupe tes pommes en quartiers puis en tranches. Ecrase la banane à la fourchette.

Sort ta pâte du réfrigérateur et étale au rouleau. Choisit le moule qui te plaît. Cette fois, j’ai utilisé les carrés offerts par mon frère à Noël. Ils font l’emporte pièce de mon montage entarté.

Quatre carré, préparés.

Pose dans chaque carré, la base d’une pâte. Recouvre de banane écrasée, puis des tranches de pommes.

Tasse bien, ils vont réduire à la cuisson.

Râpe la Fève Tonka généreusement sur tes préparations.

Puis recouvre du deuxième carré de pâte.

Tu veux passer du jaune d’oeuf pour dorer.

Enfourne, tel quel, tu verras. Enfin, pas ici, car on a tout mangé avant la photo.

Tu sais pourquoi?

J’ai été prise d’une frénésie de photo, et cette tarte était faite pour ça au départ. Mais j’ai raté la prise de bec, tu comprends, ça sentait trop bon. J’ai mélangé mes appétits, je me suis pris les pieds dans les objectifs.

A la place, une photo d’oignon. Pour l’exposition.

S’il te reste de la pâte, c’est parfois le cas avec les recettes au pif, tu la filmes, et puis au frais, voire au congélateur. Ce n’est jamais perdu. Des biscuits, un autre fond pour un jour en solitaire.

Ou bien pour le bébé sauterelle…

Publicités

21 réflexions sur “Ne pas renoncer.

  1. J’en dis que fraiser une pâte pour ensuite y coller des bananes et des pommes, c’est une forme rare de perversité…

    Cela dit, elles déchirent bien tes photos, j’adore la sauterelle sur les primevères bleus et jamais un oignon ne m’a semblé aussi hostile…

    • Tssss, primevères…autant dire primebleues!…Myo-so-tis, cher ami!
      J’adore fraiser, mais le vrai goût pas l’arôme artificiel (je deteste les confitures à la fraise du magasin). J’adore les beignets banane, mais je mange rarement une banane seule. Les pommes, elles vont partout elles, c’est le côté breton qui ressort.
      Merci pour les photos, j’aime l’idée qu’elles déchirent 🙂

  2. C’est beau ! Est ce que tu as mis des photos de ce dessert à l’expo ?
    Les myo…..on s’en lasse pas ! J’en veux dans mon jardin !!!!!!

    • Non, je n’ai pas mis, finalement. L’homme disait bof. Mais les myosotis, tu sais, c’est un vrai bonheur. En plus ils repoussent tous seuls et plus forts et plus loin d’une année à l’autre. J’ai même trouvé un petit bouquet dans l’allée de gravier…
      T’en aura, plein.

  3. très jolie photo, et en + elles illustrent une recette qui m’a l’air parfaite pour le printemps ! N’oublie plus le mot de passe madame l’artiste !

    • Un contentieux avec les pommes. Ah. Je vais voir s’il y a la solution dans ton blog.
      Les bananes, je n’en mange que dans deux cas, les beignets selon la recette d’Amélie (ma Nénène) et avec la tarte aux pommes. Sinon, je rechigne.

  4. Des myosotis ! On n’en voit plus par ici, ou alors à la campagne…

    Fraiser une pâte…joli mot en effet, que je connaissais pas, cette fois-ci j’ai tout, je m’y mettrai pour ma fille, quand elle vient me voir elle me met toujours aux fourneaux. Quand je vais la voir aussi d’ailleurs ; )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s