VER’sions…

Ben ouais, je me suis perdue…dans les limbes, au purgatoire ou dans mon Paradis, sais pas…

Toujours est il que absente je suis.

M’enfin, Gaston a gardé son poste à la Rédac, se serait un comble si je me jetais moi-même à la porte, pas vrai?


Ces temps ci, dès POTRON MINET, on se lève, on se vêt, on se magne, dare-dare, on ponce, on boit du café (enfin, ça c’est comme d’hab) et on s’éclabousse de peinture (j’exagère hein, le midi faut que j’aille chercher les minets à l’école, propre sur moi) et du coup parfois on se réconforte.
Et c’est pas moi qui le dit, mais la VERRINE est à la pointe du blog en ce moment.

J’aime beaucoup Annellenor (nan, c’est vrai, c’est même pas pour me faire bien voir, ou pour me faire une copine) et elle a des jeux sympas, plein de succès (c’est pas comme les miens) même si c’est à elle que je donne le premier prix tellement ce qu’elle fait est beau (nan, je vous dit que c’est pas pour me faire une copine, j’en suis pas là quand même)

Enfin, bref, ma participation à côté de la plaque mais en plein dans le Verre

La verrine avec le vert dehors…

Tiens, devines ce qu’il y a dedans?

Du biscuit écrasé, si, faut pas avoir peur, c’est très tendance l’écrabouillage de biscuit…
De la Framboise (hein, t’en as marre de la framboise?)

De la chantilly…qu’est ce? une matière GRASSE? OUI! De la crème liquide froide, très froide, comme mes sentiments en vous l’écrivant, avec du SUCRE…les anti capitons de l’été, où sont ils?

Voilà, au moins, t’auras le moral…

C’est insuffisant? te lever à POTRON JAQUET, c’est trop dur?

Pense au boulanger qui dans la chaleur de son fournil peut voir le soleil arroser la campagne, au marin qui regagne son port après la pêche pour les bourgeois de la ville, à l’infirmière qui se dit un instant que sa garde est longue, mais que la lueur qu’elle aperçoit de sa salle de pause c’est bien beau, à la femme de ménage qui se lève pour rendre plus agréable le lieu de travail d’un patron qui ne connaît d’elle que la couleur de sa blouse votée lors d’un conseil d’administration…

Te couches pas.

Va faire la fête avec tes camarades de la fac, celle de Lettres et Sciences Sociales, celles qui forme aux idées, qui fait réfléchir, qui te fait voir le monde d’un oeil plus grand…

Quand vous aurez redéfini les priorités du gouvernement, remis au goût du jour les livres, les lettres, la société, le genre humain, vous irez vous remonter le moral au Dubliners, vers Kerinou, en remontant la rue Jean Jaures, quel homme, et noyer votre chagrin dans un Irish Coffee…

Irish Coffee, le café Riche et In…

Tu fais un café fort dans ta cafetière jamais détartrée et qui fait le bruit d’un siphon qui se vide…(t’es étudiant, n’oublies pas)

Tu verses dans un verre qui résiste à la chaleur, tu le laves avant hein,

Tu mets deux sucres, et deux cuillerées à soupe de Whisky, bon, c’est pas Irlandais, God save the Queen (aïe, je vais me faire des ennemis là) et puis comme tu avais fait trop de chantilly, tu en rajoutes sur le dessus, tu chapeautes quoi…

Et là, le meilleur, c’est l’entre deux, avoir la lèvre dans la crème froide, le café chaud sucré et parfumé qui arrive par le dessous du verre…

Ça me rend jeune tout à coup…même avec la moustache. Et puis, ça me fait un coquetaile pour participer au Lolotte game

Alors, madame, je suis pressée de vous lire…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s