Se croire en Hiver…

Et ne pas se laisser aller!
Une pièce de boeuf au coût raisonnable est celui que l’on peut « braiser ».
Je pense que ce terme vient du fait que la cuisson est lente, genre « sur des braises », à feu doux donc.
Le Boeuf, même pour les fauchés, c’est pas râpé!
Il ne vous faut pas grand chose:
Boeuf à braiser (paleron) 800g
3 gros oignons
2 gousses d’ail
Une branche de thym
Une feuille de laurier
3 carottes
3 càs d’huile d’olive.
2 càc de gingembre en poudre.
Assaisonnement.
Couper en cubes le boeuf.
Râper à la mandoline (ou pas) les carottes.
Émincer finement les oignons, écraser les gousses d’ail en chemise (leur laisser la peau)
Mettre un fond d’huile d’olive dans une grande cocotte,
Faire revenir la viande sur toutes ses faces à feu moyen.
La sortir et réserver, pendant que vous faîtes blondir les oignons et l’ail.
Remettre la viande, la saupoudrer du gingembre.
Mettre les carottes, mélanger.
La feuille de laurier et le thym.
Couvrir d’eau à moitié et mettre le couvercle.
Laisser mijoter à feu doux de 1h30 à 2h, vérifiez que l’humidité soit constante pour éviter que la viande colle. Ajouter un peu d’eau si nécessaire.
Servir avec ce que vous voulez: des pommes de terre, du riz, de la semoule de couscous, des légumineuses…
L’Hiver, en avril, peut avoir du goût, aussi.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s