PIM’S PREM’S et Prem’s Year…

C’est en regardant « Californication«  que ça m’est venu. Tout à coup, j’ai eu faim. Faut dire que cette série m’esclaffe, me tape la cuisse et jambe en l’air, alors…
Alors, j’avais faim et rien sous la main. Et puis je n’suis pas du genre à faire des infidélités, alors, j’ai réfléchi.
Le lendemain (oui, il m’a fallu la nuit pour réfléchir, et alors?), j’avais trouvé ce qu’il me fallait: un truc suffisamment petit pour avoir l’air honnête, suffisamment doux pour me faire de l’oeil, et bien noir, pour me chocolater mes soirées affamées…
J’ai nommé le PIM’S PREM’S, parce que vous pensez bien que je ne vais pas en rester là.
PIM’S PREM’S pour les soirées télé avec D.D.
D’abord, il vous faut une génoise. Et là, figurez vous que j’ai découvert un blog. Ah! ça vous la coupe hein? Ben ouais, surtout que celui là, je ne sais pas comment j’ai fait pour passer à travers. C’est réparé.
Tant qu’à faire, lisez sa recette de génoise, farpaite.
Et puis si tu as des empreintes à mini tartelettes tu mets dedans. Sinon, ben, tu utilises le fond d’autres mini moules. Si t’as pas non plus, tu étales sur du papier sulfurisé, tu cuits (7 ou 8 mn, pareil) et après tu emporte-pièce. Ça doit marcher.

Après ça se gâte. Pas de confiture, même maison…qu’est ce à dire, tu nous fais lire jusque là, tu nous appâtes et Rien?

non, rien…

Enfin, si. Comme toute mère qui se respecte et son environnement avec, quand j’ai des fruits rouges et que ce n’est pas la saison, c’est qu’ils sont congelés…

Alors, hop, 300 g de fruits rouges en vrac, congelés dans la casserole, avec un peu de sucre parce que tu crois encore que tu peux faire de la confiture…

Au bout d’un certain temps, tu réalises, que c’est pas gagné, alors, tu prends une tablette de bon chocolat (comme d’hab, 70% cacao, 200 g) tu dépiautes (ou tu le fais faire par tes enfants) et tu mets à fondre avec les fruits.

Tu obtiens un truc dans lequel tu mettrais bien les doigts, voire la main, mais tu te retiens et sur tes fonds de génoise démoulés (et depuis longtemps refroidis) tu verses cet appareil (pratique quand tu ne sais pas quel nom donner) sur chacune des petites galettes.

Tu ouvres ton réfrigérateur, tu fais une place à tes 30 futurs Pim’s…1 heure, deux heures…

Et tu les mange.
Maintenant je vais faire court car il ne reste plus que 1h et 4 mn pour que je puisse dire que ceci est mon prem’s year blog.
Vi.
Blablabla…et je voudrais remercier blablabla…
Non, sans rire, merci de m’avoir lue, écrit, répondu, fait rire, sourire, rire jaune et tout et tout, ça vous ragaillardit un congé parental ça!
A plus vite pour encore plein de choses à dire.
Merci.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s