Le Gigot de Caroline Ingalls…

« C’est grâce à Charles. Mais pas grâce à Harriet! Celle là, elle ne prêtera pas l’usage d’un crayon, sans faire monnayer le service. Non, Charles a proposé son aide à Neils, quand il a du faire réparer le montant de la fenêtre que leur chipie de blonde de fille a brisée, en jetant par son ouverture le siège du piano qui ne lui convenait pas.
Alors Charles’s mac Gyver, a réussi à rendre comme neuve l’huisserie, et Neils, en remerciement, lui a offert ce beau gigot que voilà.
Enfin, là, vous voyez l’os, mais que voulez vous, c’était divin, tellement bon après SEPT HEURES de cuisson…
Il n’y a que moi, Caroline Ingalls, quand je n’ai pas de travaux aux champs, qu’une ou deux corbeilles de linge à laver, repasser, repriser, et l’aide aux devoirs des filles, et la traite de la vache et…pfff, enfin, il n’y a qu’à OUBLIER son gigot… »

Mouais, dit la femme moderne, celle qui n’a qu’un four, mille gâteaux et pains à faire..

Mouais, dit l’homme économe, pensant SEPT HEURES! mais quel gaspillage!

C’est le principe de cuisson basse température…85°C. Pendant 7 heures. Ou presque. Parce que j’ai eu besoin du four pour un gâteau et pour le pain. Un peu délicat de sortir le plat (la cocotte de 10 l voire 10 kg) préchauffer, puis remettre, baisser la T°…

Donc, c’est faisable, mais plus facile quand on a plusieurs fours ou qu’un seul plat à cuire dans la journée.

Il vous faut: un gigot de 1,5 kg/ 3 carottes/3 courgettes/ une dizaine d’oignons grelots, 3 ou 4 gousses d’ails en chemise/du thym, du romarin, du laurier, du sel du poivre…2 bouteilles de vin blancs que je ne mettrai pas la prochaine fois, car les légumes n’avaient que ce goût là. Ils préconisaient cuisson à 120°, mon four disait 85°. J’ai fait 85°.

Source: « Saveurs » de mars 2008, gigot de 7 heures.

Voilà, c’est tout.

Mais alors, une viande délicieuse, tendre comme c’est pas permis et qui s’est décollée absolument seule de l’os.

En revanche, les carottes manquaient de cuisson (c’est pas possip‘, me direz vous, si fait!) et le vin était trop présent sur les légumes.

Dorer l’ensemble, recouvrir de 1,5 l de vin blanc et de 500ml d’eau, avec les légumes et l’assaisonnement, fermer la cocotte et enfourner 7 heures. Retourner de temps en temps le gigot.

Pitêtre que c’est mieux à 120. Mais là, parfait pour la viande.

Je vous donnerai plus tard la recette du gâteau, soyez patients…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s