Epopée d’un Macaron très très très raté…

C’est le sujet dont on parlait en se marrant au début de notre rencontre:
_ »ouais, et puis un jour on fera des macarons! »

_ »ah ben oui, ils seront tous verts de voir qu’à deux on est aussi douées que Mercotte! »
Sous entendu, déjà, que pour LE macaron, il faut être au moins deux de nous. Il en a qui y parviennent seuls, ou seules plutôt, mais nous, on savait qu’il faudrait être deux.
Parce qu’en Bretagne, faut le savoir, pour sortir le soir, il faut être Trois: Un qui boit, un qui l’accompagne et un autre qui soutient les deux premiers.
C’est important le soutien.
Surtout dans l’échec…
Le Macaron qu’on rate, sinon rien…

Prenez une Anso qui a eu du Père Noël (que je sache, le sien n’a pas de barbe) un Thermo sonde, le truc In-dis-pen-sable pour REUSSIR les macarons…

Ni une ni deux:
_ »On fait lesquels alors? »
_ »les plus compliqués, sinon c’est pas drôle, ceux à la meringue Italienne »
Aaaah, ces Italiens
Aaaaah, le thermo sonde…(d’ailleurs, lire et connaître le mode d’emploi, peut s’avérer utile)

Bon, je ne vous ferais pas l’offense de vous noter la recette, vu le résultat, c’est qu’on ne sait pas lire…parce que y en a PLEIN qui savent le faire ce Macaron LA!

Z’avez vu la couleur? pas mal hein?
Non, ne dites pas que c’est plat: on SAIT!
Bref, je vous passe les détails, les larmes, la dépression grave, les anti-dépresseurs (haaannn, tout le chocolat que tu as mangé maman!) et puis je vous donnerai juste le rattrapage, l’idée qu’elle n’était pas mauvaise d’utiliser l’appareil raté des macarons et y mélanger tant pour tant de noix de coco râpée (à défaut, j’ai casé l’expression tant pour tant…) ce qui nous donne ces exceptionnels rochers roses cocos comme tout mais j’espère bien ne pas avoir à les refaire… Marmelade de Framboises…la meilleure que j’ai jamais mangé (et la plus simple, aussi):300 g de framboises (surgelées)
80 g de sucre en poudre
5 cl d’eau
25 g de pectine
Faites donc réduire le sucre dans l’eau, jetez-y les framboises, laissez cuire à feu doux 5mn, puis ajoutez la pectine et re-cuisson douce 5mn (Anso, si je me trompe, tu dis hein?)

Tout ça parce que la casserole la plus petite de ma collection était encore trop grande et que le thermo sonde n’allait pas « au coeur  » de la meule du sirop de sucre…nous ne sommes jamais arrivées à 110° mais 106 maxi!
Tout ça parce que pendant la mesure du sirop, j’avais arrêté le robot et les blancs ont dû s’effondrer un peu je pense…et puis, après l’ajout de la poudre d’amandes pourtant mixée, nous trouvions que l’appareil restait grumeleux, pas lisse comme on l’aurait voulu…tout ça plus tout ça et encore ça, on s’est pris un gadin, je vous dit que ça!
Mais qu’est ce qu’on s’est marrée (jaune hein, très jaune!)

Publicités

18 réflexions sur “Epopée d’un Macaron très très très raté…

  1. Ce que tu ne dis pas (et moi non plus du reste) c’est que la marmelade était carrément liquide !! Mais tu sais quoi : happy too !!On fait quoi la prochaine fois ?? un croque-monsieur, c’est sans risque ;o)))

  2. Je vous admire de vous être quand même lancée dans l’aventure du macaron….et puis finalement le résultat final est pas mal du tout!!!!!

  3. C’est peut-être raté, mais c’est quand même joliment râté! C’est vrai ça, pourquoi faire dans le macaron râté banal alors qu’on peut en faire un super girly? Hein? et puis les boules roses aux framboises ont quand même l’air délicieuses! En fait, le but c’était de faire des rochers roses à base de macarons ratés non? Et c’est pas si facile que ça de bien faire des macarons ratés…Bref, j’adore ton billet! 😉

  4. Moi aussi j’ai essayé la semaine dernière et au final ils étaient comme les tiens.Je ne désespère pas,je recommencerais.Bises isabelle

  5. Heu, moi j’ai pas de thermo sonde…Et pourtant ça a marché !!! Na na na na néreeeeuuuuuu !Sans rire, c’est dommage que ça n’ait pas marché…Zut alors !La couleur était superbe !Par contre, ma pate n’est jamais liquide, elle est un peu grumeleuse, et les coques deviennent lisses pendant le temps de pause…Bon courage pour le prochain essai !!!

  6. ouh !! les jolies bulles sur les macarons…ça m’étonne pas qu’avec tout cet air ils aient craqués pas grave tu feras mieux la prochaine fois ! 😉

  7. Je suis allée voir sur le blog d’Anso aussi, finalement vous ne vous en êtes pas si mal sorties!!! Parce que figure-toi que moi j’ai essayé hier soir… Et que je ne publierai même pas les photos… Ratage complet, et en fait ça ne me donne même pas envie de retenter le coup pour le moment! Et mince, même raté ça reste superbe chez vous, je suis un peu jalouse ;o)

  8. je n’ai l’expérience que d’un essai de macarons : irrémédiablement ratés ! est ce que je retente l’expérience ?? ton audace m’y pousse !

  9. Je n’ai pas encore testé la méthode de la meringue italienne… Mais en tout cas, vous êtes les Mac Gyver des macarons 😉

  10. Le plus dur c’est encore de publier un billet sur un raté, félicitations, et puis fallait penser à récupérer le truc avec de la noix de coco, du coup c’est sûr je vais garder ma méthode (qui n’est pas la mienne d’ailleurs, ça se serait si j’étais l’inventrice d’une méthode !)sans italienne et sans thermosonde.

  11. Comment,j’ai fait pour ignorer tes oeuvres : les recettes les photos, ah! les photos, ! les mots tout me plaît.

  12. j’adore cette épopée, ça fait seulement quelques minutes que je m’intéresse à la recette du macaron et en quelques phrases tu as mis le doigts sur tous les mots de jaz qu’il y avait dedans…Je pensais pas pouvoir rire autant en parlant cuisine, mercij’ai un sourire accroché aux lèvres pour l’après midi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s