La Blanquette qui a fait pleurer ma fille

Oui, c’est comme je vous le dis…

Il est des moments difficiles dans la vie des Grands, mais dans celle des Enfants, c’est pire!

Tout ce que nous tenons pour acquis, que cela nous plaise ou non, nous savons nous en accommoder, en général;

Nous avons appris l’essentiel déjà…nous avons oublié, aussi, comment et quand nous l’avons appris.

Ma grande Marmitonne I, la plus gourmande, la plus volontaire (ex-equo avec son frère) pour goûter les plats, a franchi une étape avant hier: elle a réalisé que ce qui était dans son assiette était un animal mort. Il n’y a pas de façon de le dire, pour adoucir ce fait.

Il n’y a que les bras pour consoler.

Voila cette recette, au demeurant fameuse, de la Blanquette de veau, douce mais au goût salé des larmes de ma fille…

J’ai simplifié la sauce puisque, involontairement, je n’ai pas mis les jaunes d’oeufs. Mais je trouve que le roux suffit pour épaissir la sauce et lui donner son velouté.

La crème fraîche et la sauce Worcester non plus, et puis je n’ai même pas cette dernière en stock…

Du sel, du poivre, du thym et un peu de piment suffisent!

J’avais également 3kg de viande, et donc doublé les ingrédients mais avec tous les os, finalement ça ne fait pas autant que ce que je souhaitais…

Pour se consoler, on a fait plein de gâteaux!

Et pour réparer mes oublis, je précise de ne pas omettre le jus de citron…

Et la recette est tirée de mon « livre bleu » c’est ainsi que je l’appelle, caraucun auteur n’est cité…il s’agit d’une oeuvre collective « La bonne cuisine d’aujourd’hui » 1995, des éditions du club France Loisirs (je ne le retrouve pas sur le net)

Et, même que c’est Nathalie (de La Réunion, elle se reconnaîtra) qui me l’a offert, il y a trèèès longtemps!

Publicités

23 réflexions sur “La Blanquette qui a fait pleurer ma fille

  1. J’adooore la blanquette ! C’est vrai qu’avec les jaunes après, pour congeler et réchauffer, c’est pas top. J’étais comme ta fille étant petite … Dur dur de savoir qu’on mange un animal, on ne comprend pas toujours :/Bises,

  2. mmmmmmm c’est malin, j’ai envie de faire pleurer une petite fille, maintenant. Je me ferais bien une blanquette. Bravo ! A 8 heures du matin, ça va être simple, tiens. En tout cas, ne laisse jamais ta fille regarder Sarah Wiener sur Arte. Même moi qui suis indécrottablement carnivore, j’ai eu un peu de mal avec le lapin. (ceci dit, à son âge, ça m’est arrivé devant une tranche de gigot… qui est devenu mon plat préféré.)

  3. Tu as bien mis le citron comme spécifié dans la recette ?As-tu déjà fait une poule au pot cuite avec les légumes et cette sauce (ne pas oublier le clou de girofle), accompagnée de la même sauce bien citronnée ? Un bon bol de bouillon (dégraissé) suivi du plat principal. Que du bonheur.

  4. Très émouvant ce petit billet où je me reconnais avec ma princesse. On ne mange pas de gibier dû à Bambi et j’ai trop pleuré étant petite de voir les chasseurs… bref la vie de maintenant quoi ! Ma fille a du mal avec la viande aussi mais je lui apprends que certains animaux sont élevés pour notre santé mais bon …En tout cas ta blanquette est parfaite je l’aime beaucoup bises et bonne journée

  5. Dur Dur…Bon pour ce qui est de la blanquette, je ne te piquerais pas la recette… c’est comme la lapin, c’est pas possible… je fais un bloquage depuis toute petite… et encore, le reste,il ne faut pas que je me l’imagine vivant sinon c’est foutu… et la volaille… si il y a la tête c’est mort, je ne cuisine pas… brrr…J’éspere qu’elle va mieux !

  6. La « Oh qu’c’est cher » sauce, je peux t’en amener vendredi si tu veux (à défaut de fêve !)Elle me fend le coeur ta poussinette, je te jure !! Quelle horrible prise de conscience … Moi ça m’est arrivé à 10 ans devant une cuisse de poulet et du coup je suis devenue végétarienne … jusqu’au repas du soir, c’était un hachis parmentier alors bon j’pouvais pas lutter !!Biz et à demain j’ai hâte, j’ai hâte !!!!anso1505.canalblog.com

  7. Micky et la Mangue, oui, elle était trèèèsbonne, y en a plus!Eryn, comment as-tu deviné que c’était pour congeler? en tout cas c’est raté!Annie, je ne regarde plus Sarah avec les enfants depuis qu’elle a éventré un dragon…Marcus, petite tête j’ai…j’ai oublié de dire oui pour le citron et j’ai oublié de mettre l’auteur du livre…je ne sais pas qui c’est, c’est mon « livre bleu  » de cuisine!Michette, Laëti, Flo,Mamounette et lisenn, elle va mieux, elle a fini son assiette le lendemain, de sa propre volonté je précise…faut dire que c’est vraiment bon!anso1505.canalblog.com, eh, eh, tu es pressée? moi aussi, mais autant le trouille que que de plaisir…(faut que je range, faut que je range…)Ah bon, tu as de la mchssttchster?

  8. Humm, la blanquette est un vrai plat familial… Un de ces plats que j’aime.Fais un gros bisous à ta petite de ma part. Aucun des miens ne m’a encore traversé ce genre de crise, mais j’imagine bien ce que tu as dû ressentir !Merci d’être passée me déposer ton gentil commentaire. De plus cela me permet de connaitre ton blog !Alors @ + !

  9. ton livre de cuisine ressemble étrangement à celui de mon papa que j’ai toujours connu ! est-ce abusé de te demander ses références ?

  10. hhhaaaa c’est drôle car je possède le même livre « La bonne cuisine d’aujourd’hui » si je ne m’abuse.J’ai faili faire cette blanquette dimanche dernier pour finalement en choisir une autre. Mais tu l’a très bien mise en valeur, bravo !!

  11. tu lui fera un gros bisou de notre part a ta fille, elle s’habituera, sans doute. Surtout si c’est bon comme la blanquette.C’est amusant mes enfants ne me l’ont jamais fait celle-la, ca viendra peut-etre.

  12. C’est ma maman qui m’a dit il y a peu de temps qu’ils ne fallait pas dire aux petits que la viande c’était des animaux… ben oui mais bon, on ne peut pas se voiler la face! Faut bien dire ce qui est…

  13. Oh la pitchounette! Je ne me souviens pas avoir pleuré comme ça, mais je suppose que cette prise de conscience doit arriver à tous! Un truc marrant, j’ai des libanaises dans ma promo, et elles ont donné des surnoms à toutes les nationalités en fonction de la cuisine du pays! Et de ce fait elles appellent les français les « blanquettes de veau »…

  14. Voilà une bien triste révélation qui aurrait pu se passer chez moi aussi… remarque les petites bêtes sont tellement bonnes aussi que nous plus tard nous finissons par oublier que ce sont autre chose que des morceaux ! Mais parlons de cette superbe blanquette maintenant !

  15. Ta blanquette fait envie. J’imagine que tu vis en ville, ou du moins que tu n’élèves pas (ou dans ton entourage) des animaux destinés à être mangés! Quand on est élévé ou fait partie d’une famille qui a encore ses racines à la campagne, les enfants sont confrontés depuis leur plus jeune âge à voir les animaux être tués pour ensuite être mangés. La transition est plus facile alors… c’est dommage que cela se perde de nos jours.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s