Framboise un jour, framboises toujours…

Ou comment contenter ceussent qui n’aiment point le chocolat…

Il y en a!

Il y en avait, je le savais, lors de la journée Concordesque, et donc j’avais prévu de savoir retourner ma veste: « oui, le chocolaaat, il n’y a pas que ça dans la viiiie« …

Merci, il existe aussi une autre divinité ici bas en dehors de la mangue, la Framboise

J’avais déjà tenté un bavarois aux framboises, mais je n’étais pas satisfaite du côté figé que donne la gélatine, et je voulais quelque chose de plus… » frais », donc sans.

Néanmoins, il fallait que le gâteau tienne, ainsi j’ai opté pour la solution génoise et crème de fruits.

Je suppose que l’on peut dire que c’est d’un framboisier qu’il s’agit, mais je n’en suis pas sûre…

…Framboises à la Diable et en douceur

Pour la Génoise:

  • 4 oeufs
  • 230 g de sucre
  • 4 càs d’eau chaude
  • 140 g de farine
  • 1 càc de levure
  • 1 bouchon de rhum brun.

Séparer les blancs des jaunes.

Fouettez les jaunes avec le sucre et ajoutez l’eau pour former une mousse claire.

Tamiser la farine avec la levure, mélanger avec les jaunes d’oeufs battus petit à petit.

Monter les blancs fermes et les ajouter en deux fois à la pâte précédente.

Verser le tout dans un moule dans un four préchauffé à 190° pendant 30 mn. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, prolonger si nécessaire.

Laisser refroidir avant de démouler.

Avec un couteau assez long (plus long que le diamètre du gâteau si possible) trancher dans l’épaisseur du gâteau de façon à obtenir deux disques.

Crème de fruits:

  • 250 ml de crème fraîche liquide et froide
  • 50 g de sucre glace
  • 500 g de framboises

Monter une chantilly (crème fouettée et sucrée en fin de parcours), c’est à dire battre à petite vitesse pour que la crème prenne de l’air, jusqu’à la formation d’une petite mousse sur les côtés du bol, puis aller à grande vitesse jusqu’à l’épaississement. Ne pas laisser apparaître de teinte jaune, qui annonceraient la formation du beurre (ce à quoi nous ne tenons pas, n’est-il pas?)

Ajouter le sucre avant la fin.

Mixer les fruits (framboises décongelées) et les passer au tamis…je suis toujours surprise de la quantité de minuscules graines récoltées….)

Ajouter ces fruits à la chantilly et mélanger…c’est beau, c’est bon, ne pas tout manger!

Le montage:

Poser un disque sur un carton plat, déboucher le rhum et répandre sur un côté ou partout, verser la crème de framboises sur une bonne épaisseur en laissant un ou deux cm sur les bords pour le trop plein.

Poser le deuxième disque et renouveler le sacrilège.

Étaler joliment avec une spatule et faire la même chose sur le tour du gâteau.

Au moment de servir, jeter des framboises fraîches, saupoudrer de sucre glace et verser du coulis sur les bords…

Ce qui peut être drôle, c’est de prévoir une partie enfants et une partie parents…une partie sans, et une partie avec rhum…et se tromper au moment du service…

Mais quand même, ce n’est pas raisonnable…

Du tout…

Advertisements

9 réflexions sur “Framboise un jour, framboises toujours…

  1. Je suis une grande fan du chocolat mais je craque néanmoins volontier quand il s’agit d’un gâteau à la framboise comme le tien…Superbe cette couleur! Je m’en ferais bien une part…

  2. Bon j’espère que t’as pas tout mangé parce que j’ ARRIVE de suite. Les génoises avec de la framboise, c’est pour MOI ( ou je suis égoïste sur ce coup là mais j’ai une excuse mdr ). C’est vraiment super joli et sans gélatine, ça doit avoir une texture plus fondante … Je baaaaaaaaaave !

  3. Les framboises me font un effet dingue! Je trouve ce fruit sexy : sucré, jolie, doux…oulala…Ton gâteau est superbe…je me laisserais bien tenter Mari

  4. On est toutes les deux d’accord sur la framboise et la mangue 🙂Un gâteau sans gélatine et plus crémeux, ça me va parfaitement, surtout s’il est recouvert de framboises…

  5. La couleur framboisée me fait penser à un vêtement soyeux ! J’aime bcp la mangue également et la framboise on ne s’en lasse jamais. Ton gâteau est superbe

  6. Si ton Gâteau tout plein de meringue chocolaté me plasait beaucoup, là j’avoue que c’est mortel !!! Je suis comme Eryn, je bave littéralement devant pareil tuerie !! Tu nous gâte !!Bizanso1505.canalblog.com

  7. Sacrilège ! C’est le mot clé de cette recette : vous les lecteurs, qu’êtes-vous prêts à commettre pour goûter à un tel gâteau ?Pousse au crime ! Ce n’est pas mal non plus : comment veux-tu que tes lecteurs fassent attention à leur IMC devant de pareils délires culinaires!Misère, où va la France, si elle se lèche les babines? C’est un truc à siester après l’avoir goûté, ça ! Comment garder son dynamisme l’après -midi à la suite d’un tel dessert?Misère, misère, j’en mangerais bien aussi… Mais j’ai entendu parler d’un pain d’épices, et si je reviens sur le Concorde, toute place est réservée, plus rien d’autre à avaler…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s