La Pêche de Vigne en génoise, sans gène…

J’ai découvert (ne me prenez pas pour une andouille, juste pour une ignorante qui se rattrape, et puis avoir la chance de continuer à apprendre n’est pas donné à tout le monde…) la Pêche de Vigne, sur un site rêveur, celui d’une gourmande qui s’assume pleinement, et La bouche pleine en plus…

et donc, j’ai été séduite…et par chance, ou par acuité retrouvée, sur l’étal de mon marchand, j’ai vu un tout petit cageot, plein d’une dizaine de ces merveilles…et hop! dans le sac!

Bien sûr, hormis la façon de manger la plus simple, la meilleure, le jus sur le menton, les mains qui pèguent, il fallait que j’assaisonne en gâteau ce délice (pour me servir de mon KA)…

Je ne voulais pas non plus trop dénaturer le goût, ni faire quelque chose de trop exotique au palais de mes marmitons, affamés à l’heure du goûter!

J’ai donc préparé une génoise, toute bête. Enfin, avec une petite touche quand même!

  • 2 oeufs
  • 115 g de sucre
  • 2 càs d’arôme de fleur d’oranger (c’est ça la tifenn’touch)
  • 70 g de farine

Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à blanchissement (blanchiment? je ne sais plus à force!) et ajouter l’arôme de fleur d’oranger.

Ajouter petit à petit la farine

Monter en neige les blancs et les incorporer à l’appareil précédent.

Cette mousse sera versée sur les pêches, que vous aurez pris soin d’ébouillanter quelques secondes pour les éplucher facilement, et coupées en fins quartiers (même si dans quartiers il y a « quatre » j’entends par « fins quartiers » plus que quatre, mais si j’avais dit « couper en douziers, auriez vous compris…? je m’égare…)

Et donc enfourner dans un four préchauffé à 190 °C, ce gatal dans un moule de 28 cm de diamètre, pendant 20 minutes…qui peuvent paraître longues…

Vous pouvez, pendant tout ceci, écouter Rokia Traoré, en boucle, en gros volume et en vous balançant tranquillement, ou même en dodelinant de la tête, si vous n’avez pas peur d’être observé.

Je regrette de ne pas savoir mettre de musique sur ce blog, c’est faute d’essayer, mais …au moins ça vous fait chercher de quoi je parle!

Advertisements

5 réflexions sur “La Pêche de Vigne en génoise, sans gène…

  1. Merci pour le clin d’oeil, je n’avais pas vu… Au bout du compte, les fruits, je préfère encore les manger tels quels… mais ton gâteau est bien appétissant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s