Sous le sable, les Palets…Bretons!

Juste une allusion facile pour la mémoire de nos aînés, si acabrantesquement injustement brocardés…()

Et puis quand même, du sable de Bretagne pour aider à la dégustation de ce détournement de gâteau de beurre, qui, s’il avait été raté, n’aurait pas figuré sur ces pages….

Mais de quoi parle t-elle exactement?

Rappelez vous le Gâteau de beurre, celui que chaque Breton porte en son coeur, qu’il soit du sud ou d’ailleurs!

J’ai repris les mêmes beurre et compagnie Mais!

Mais au lieu d’un plat j’ai saisi mon rouleau à pâtisserie!

Reprenons:

  • 5 jaunes d’oeufs (avec les blancs vous ferez ou meringue ou mousse)
  • 200 g de sucre
  • 200 g de beurre mou
  • 300 g de farine

Avec les jaunes et le sucre, mélanger jusqu’à obtenir une pâte ruban, ajouter le beurre puis petit à petit la farine

(aparté consumériste: cet été j’ai téléchargé le mode d’emploi du robot à mouvement planétaire, celui qui est né en 1962 mais dont le design et la robustesse donnent envie de faire des merveilles…à défaut de le posséder, je sais comment il fonctionne…eh, eh, eh!)

(2ème aparté: je dis ça, parce que chaque fois que je pétris…j’y réfléchis!)

Bref, vous avez devant vous une pâte assez souple, et très beurrée…

Il doit exister des méthodes plus intelligentes que la mienne, mais je vous explique ce que j’ai fait:

D’abord, réfrigérer la pâte pour la rendre plus rigide; la poser sur une plaque qui entre au réfrigérateur (j’ai utilisé ma planche à découper), poser dessus un film alimentaire et étaler au rouleau sur une épaisseur de 5 mm environ.

Si la pâte vous semble assez rigide pour être découpée à l’emporte pièce (ou au bord rond d’un verre) prélevez autant de ronds que vous pourrez et posez les sur du papier cuisson en laissant un écart suffisant entre chaque rond (4 ou 5 cm, la pâte ayant tendance à s’étaler à la cuisson).

Avec le reste de pâte, reformez une boule puis renouvelez l’opération autant de fois que nécessaire. D’ailleurs, j’ai oublié à quel nombre de palets je suis arrivée…20? 30?

Préchauffez le four à 180° C et enfournez…sur plusieurs niveaux si votre four permet une cuisson homogène.

Environ 15 mn. Je pense qu’en fonction des fours il est préférable de surveiller.

Les bords des biscuits doivent être légèrement bruns et le coeur plus clair. Comme j’utilise toujours du sucre roux assez grossier, certains grains de sucre se sont cristallisés à la surface, donnant un petit côté brillant au palet…

Laisser refroidir sur une grille pour qu’ils sèchent bien et prennent tout leur croquant.

La conservation sera bonne dans une boite hermétique plusieurs jours…peut-être!

Advertisements

3 réflexions sur “Sous le sable, les Palets…Bretons!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s