Camille Laurens, "Dans ces bras-là"

Page 14:

 » Ce serait un livre sur les hommes, sur l’amour des hommes: objets aimés, sujets aimants, ils formeraient l’objet et le sujet du livre. Les hommes en général, tous -ceux qui sont là sans que jamais l’ont sache d’eux que leur sexe: ce sont des hommes, voila tout ce qu’on peut en dire-, et les hommes en particulier, quelques-uns.(…)Je ne serait pas la femme du livre. Ce serait un roman, ce serait un personnage, qui ne se dessinerait justement qu’à la lumière des hommes rencontrés; »

Les chapitres ont pour titre « le père », « l’amant », « le mari », « seule avec lui »….

C’est un livre dont on sait que la vie se mélange au roman; dont les mots sont faits d’images vécues, d’émotions et de sentiments; il y a la perte d’un fils, l’amour pour un père, la jalousie, le désir, la mélancolie…tout ce qui lie l’homme aux femmes, la femme aux hommes, un homme et une femme, une femme contre, tout contre, un homme…

Sensible, émouvant et toujours très bien écrit.

J’ai aimé ce livre, j’aime le relire et je vous le conseille en nourriture, comme une madeleine à côté d’un thé assez fort.

Advertisements

2 réflexions sur “Camille Laurens, "Dans ces bras-là"

  1. Je ne connais pas ce roman, mais je suis très intéressé par la polémique actuelle entre Camille Laurens et Marie Darieussecq sur la légitimité d’écrire, l’inspiration, le plagiat, etc. Du coup je vais me pencher sur les écrits des deux dames!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s