Où comment inviter l’été dans l’assiette…(bis, avec titre)

Ceci sera une recette sans titre, puisque comme il se doit, si nous sommes en novembre, c’est la faute de l’ordinateur…

oui, je n’arrive pas à mettre le titre, même avec plusieurs clics…tant pis!

En toute saison, recevoir des amis est un plaisir…

En toute saison, même quand l’automne est invité l’été, rechercher un plat simple et nouveau, est un devoir…presque…parce qu’avant tout, c’est encore un plaisir!

Qu’est ce qu’on mange demain soir?

Eh, je ne sais pas…Italien, peut-être?

Qu’est ce qu’on mange ce soir? me demanda t-on le soir venu:

Fettucine au pesto de roquette et à la salsa fresca…rien que ça, on voyage!

D’un livre que je n’utilisais pas souvent, et qui va me faire changer d’habitude!

Néanmoins, je n’ai pas trouvé de fettucine, mais mieux pour l’apparence, des Mafaldine…et pour l’utile petit frisotti des bords qui permet d’attraper la sauce…

Pour 4 mangeurs:

  • 500 g de mafaldine
  • 8 gousses d’ail, coupées en 4 (et j’ai aussi enlevé les germes)
  • 40 g de basilic frais
  • 160 ml d’huile d’olive
  • 40 g de parmesan râpé
  • 3 tomates moyennes (570 g) coupées grossièrement
  • 2 càs de jus de citron
  • 2 piments rouges émincés
  • 50 g de pignons grillés

Comme d’habitude, j’ai doublé les doses…vous remarquerez qu’il manque la roquette…la quantité n’est pas indiquée, j’ai donc pris une barquette, à savoir 150 g

L’avantage, c’est une recette qui se prépare à l’instant voulu où avant;

Donc, le matin j’ai préparé le pesto à leur façon (ben, oui, je croyais qu’il fallait un pilon…)

Mixez l’ail, le basilic, la roquette, et l’huile…quand j’ai versé mes 360 ml d’huile, j’ai eu peur…

là, il y a la moitié de la roquette et de l’huile

Et là, tout!

Ensuite j’ai coupé les tomates que j’ai réservées avec le jus de citron, et j’ai attendu de savoir si mes amis aimaient manger épicé avant de mettre les piments oiseaux

Le moment venu, j’ai cuit les pâtes, mélangé le tout (pesto, mafaldine, piments, parmesan) dans un grand plat pour réchauffer et enfin les pignons de pain, qui ont un peu adoucis l’ensemble…

Je recommencerai mais avec moins de roquette peut-être…mais ça donne chaud, et en hiver (ah, pardon, oui c’est vrai, c’était le 070707!) ça fait du bien!

Publicités

15 réflexions sur “Où comment inviter l’été dans l’assiette…(bis, avec titre)

  1. (Quand j’étais petite, je ne voulais manger que des mafaldine…souvenirs…) Bref. Très belle recette, avec un peu moins d’ail pour moi, mais sinon tout pareil 😉

  2. inutile de dire que le pesto maison, c’est quand même UNIQUE!! bon allez, je file lire les autres billets, il me semble que ça cause bretagne plus bas: je viens un mois cet été (pour bosser, mais c’est pas grave ;-))

  3. Maya, oui, même saison, même piments!Micky, merci!Lisenn, quand tu veux, vous vient et moi faire!Aurélie, les mafaldine, c’était ma première fois!Sha et Alhya, oui, le pesto maison c’est très bon et la prochaine fois je le ferais à la main, pour le geste…

  4. Comment ça, élevée aux pâtes? Et la purée, et le jambon, et les samoussas et le rougail, et la marquise, et les iles flottantes et…les PETITS SUISSSSES ! et les ananas et les mangues et les goyaviers, et les frites! N’empêche ! Ca fait une belle fille, au bout du compte, d’erreur en erreur!

  5. la perfection eut été d’ébouillanter les tomates afin d’épluchement, mais elle n’est pas de ce monde, paraît-il. Sauf ma pomme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s