Le Biscuit pour Pympantesybarite….

Ami(e)(s)(es) Lecteur(s,trice,trices..), ce petit billet pour vous faire connaître une Héroïne, une vraie, j’ai nommé Pimpantesybarite!

Non seulement elle est fine, et cultivée et pleine d’humour, mais en plus elle se coltine à longueur de journée toujours avec le sourire, l’humour gaucho ravageur de son cher et tendre, comme une bonne viande et néanmoins Grand chef, celui qui imite, comment dire, à la perfection…

Et je sais, moi, ce que c’est que de vivre avec un drôle d’oiseau qui critique mes os saillants de poulette, du moment que c’est pas poule au pot, ni poule tout court!

Alors, contre les os saillants, pour la gloire et le beurre salé, je vous présente la recette 100% calorie, 100% plaisir, 100% sortie d’un livre que j’ai débauché chez un brocanteur, « A l’heure du thé » de James Mc Nair et Andrew Moore (comme Roger, mais ils sont pas dans la même partie)

Ce bouquin, il ne faut pas le lire deux fois, rien qu’à sa vue on grossit!

Le biscuit là, celui dont je vais tenter de livrer la recette devinez le poids de beurre, devinez hein?

  • 360!!!!g de beurre doux (moi, demi sel) à T° ambiante (même si c’est anglais, il faut quand même se croire dans un pays chaud…)
  • 180 g de sucre en poudre
  • 1 pincée de sel
  • 2 càc de vanille liquide
  • 720 g de farine

Couper un rectangle de 20 sur 30 dans un papier cuisson et le poser sur une planche qui entre au réfrigérateur

Dans une terrine battre le beurre avec un mixeur électrique à vitesse moyenne jusqu’à ce qu’il devienne lisse et crémeux (c’est là que j’ai du mettre ma terrine dans une terrine plus grande avec de l’eau chaude parce que le côté crémeux, je n’y arrivais pas!)

Ajouter le sucre et le sel, mélanger, ajouter la vanille…

Incorporer la farine en deux fois et continuer à fouetter jusqu’à obtention d’une pâte homogène…(j’aurais aimé avoir The mixeur mais je ne joue pas au loto!)

Étaler la pâte sur le papier sulfurisé déjà coupé et recouvrir de film alimentaire pour modeler avec les doigts la pâte qui doit correspondre au rectangle..

Lisser la surface et mettre au frais 2 heures.

Préchauffer le four à 150°C, chemiser une plaque (ils conseillent alu) de papier cuisson.

Sortir la pâte du réfrigérateur, en retirer le film alimentaire, découper en rectangles de 5 sur 10…on en obtient 12 sur 1cm d’épaisseur (siiii, je vous dis, un crime de lèse gras!)

Disposer sur la plaque en les séparant de 5 cm 6 biscuits, piquer les et enfourner 45 mn

Le reste idem à la fin de la première fournée…

Ces biscuits se conservent 2 semaines dans une boite hermétiques à T° ambiante, précisent les auteurs…je me demandais bien pourquoi!

Chère Pimpante, voici ce que tu auras l’excuse de pouvoir dévorer quand tu auras décidé de perdre une nouvelle fois ta sveltesse (même si le congé dont tu pourras bénéficier est légalement bien trop court!)

Car après refroidissage et goûtage, il se révèle indispensable d’accompagner ce biscuit et même sa moitié, d’un thé ou d’un litre de café!

Ché kré von, mais ché kré ….euh….beurré? fariné?

Pour rester dans l’esprit totalement décadent de ce billet, j’en rajoute une couche, 200 g de chocolat nappé, pour imiter le dégoulinant financier chocolat de Grand chef, une honte pour les femmes qui veulent rester ce qu’elles sont toujours, un plaisir pour les yeux…

Et puis merci, je me suis vue dans les zamis d’A la bonne vôtre et ça m’a fait plaïsiiir!!

Advertisements

3 réflexions sur “Le Biscuit pour Pympantesybarite….

  1. Superbe! J’ai ce livre en anglais et les recettes déchirent! J’ai presque tout essayé. Une petite merveille…

  2. Ah ben dis donc, ça c’est de la dédicace! merci beaucoup! je suis flatté! Ma femme aussi, c’est très gentil à toi! Elle me dit d’écrire que je suis pas si drôle que ça.Ces gâteaux, c’est vraiment tout ce que j’adore pour me donner du coeur à l’ouvrage au boulot; beurre salé-chocolat, ça doit être dément!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s