La Bretagne a du caractère

Mais parfois, on essaie de le contenir!
Ce n’est pas ce qu’il faut pour
Elvira, je pense, car ce moment culinaire n’est pas de la région…il ne s’agit là que de faire un plat avec un produit d’ici, j’ai nommé le Cidre…

Je n’ai pas encore tenté les crêpes faites avec du cidre, ni le Kig ha farz (que de toute façons, hélas, je n’aime pas), le Kouign amann, Alhya en parle si bien que je ne gouterai que le sien, le Far c’est fait, enfin, il reste quelques jours encore pour faire une Vraie spécialité!

Bretagne quand tu t’exprimes, tu n’y va pas par le dos de la cuiller!

Quand je suis allée rencontrer François Maho, à quelques minutes de ma home sweet de la petite maison in The Garden, c’était spontanément, sans avoir conscience du danger…D’abord il m’a fallu trouver la bonne porte! eh oui, il loue aussi des gîtes dans un charmant hameau tout en pierres de Bretagne, of course!Finalement, c’est à une bête porte de plastique blanc que je l’ai trouvé…

C’est un monsieur très grand, aimable, qui m’a fait entrer dans une petite pièce avec quelques tonneaux en guise de comptoir et une presse à cidre ancien modèle pour l’exemple. Il était midi, rien d’anachronique pour se permettre une lampée du breuvage, fermier demi-sec; je pensais à tout le moins en goûter du brut (de pomme) mais pour les papilles (excuse moi Anne, je ne parle pas des tiens!) des gensses de passage, c’est plus facile à avaler!

C’est facile de reconnaître un cidre fermier, il y a un aspect rugueux inimitable et forcément présent, qui le rend préférable à mon palais.

J’ai lorgné aussi sur l’eau de vie présente, mais je reviendrai avec Môssieur pour le testing, parce que, moi, telle une vache Bretonne, je fabrique du lait, et si un petit coup de coude de cidre n’est pas méchant, du 40 fillette risque de me laisser sur le postérieur et ma fille aussi…

Monsieur Maho est multiple, il propose aussi un excellent jus de pommes, garanties tombées direct de l’arbre à la bouteille…
Toute ragaillardie, j’ai pris rendez vous pour faire un reportage sur la mise en bouteille etc, et m’en suis retournée dans mes pénates, ma bombe sur le siège arrière…

Chérichéri n’a pas attendu pour me montrer comment un Breton se sert un verre de cidre…et il a ouvert la bouteille…enfin, devrais-je dire, mon petit colis piégé!
Car, telle la tempête qui souffle parfois, telle la vague frappant le rocher, ou le phare de l’île vierge, le cidre a surgit comme un beau diable du Yeun Elez (prononcer ihüne) , et s’est répandu comme la misère sur la table!Ma Doué Beniguet! disait ma grand-mère!
Enfin, nous avons réussi à sauver le demi restant et nous l’avons savouré…

Monsieur Maho m’a conseillé une recette qui viendra plus tard (chuuut…) mais j’avais déjà en tête celle que voici:

  • 4 pommes Belchard (chacune faisait 300 g)
  • 10 échalotes
  • 1 verre de cidre
  • 200 g de lardons
  • 1 pâte sablée

J’ai fait revenir les petits lardons avec les échalotes dans une cuiller à soupe d’huile d’olive (j’aurais pu utiliser du beurre demi sel mais bon…)
Les tranches de pommes par dessus, mouiller avec un demi verre du cidre enfin raisonnable, et laisser fondre tout doucettement…
Je précise, que la deuxième bouteille ouverte pour ce plat nous a fait le même Trafalgar que la première…bien que je me sois méfiée, ce n’était pas suffisant!
Quand j’étais petite, je me souviens de mon père descendant à la cave avec une serpillière pour éponger le cidre qui s’était échappé des bouteilles couchées…

Nous attendons pour la troisième!

Pendant le mijotage de la garniture, faire la pâte, et la pré cuire
Surveiller la cuisson des pommes, rajouter le reste de cidre quand le jus s’est évaporé,
Mettre sur la pâte précuite, et ajouter des rondelles de chèvre
(attention au mention des fromages de chèvre en grandes surfaces: hormis le fromage du petit producteur, quand on se précipite pour une bûche de chèvre, bien regarder que ce soit la mention « fromage au lait de chèvre » et non « fromage de chèvre au lait  » en effet ce deuxième choix n’indique pas que parfois il y a AUSSI du lait de vache!)

Enfourner un four chaud à 240 °C pendant 30 mn

Miam!

Publicités

11 réflexions sur “La Bretagne a du caractère

  1. ah ah ahoui une vrai bombeChez mes parents, le repas de crêpes hebdomadaire ne se fait pas sans un bouteille de cidre fermier (que j’ai participer à mettre en bouteille, oui madame !)effectivement, pour l’ouvrir, il faut savoir l’apprivoiser… 😉son âge aussi peut jouer dans le fait qu’il mousse ou pas

  2. Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce titre très évocateur puisque c’est aussi ma douce et belle petite région ! :-)) En tout cas ta recette est très originale et je serais vraiment tentée de laisser entre la Bretagne dans ma cuisine, un de ces prochains jours ! 😉 (je la laisse souvent entrer mais avec le sucré ou les galettes ! ;-))

  3. Cette tarte aussi à du caractère . Je me suis promenée sur ton blog et je voulais te dire que je le trouve très sympa.Alors je te dis à bientôt et te souhaite une bonne soirée.

  4. Maiq dans quoi es-tu tombée, étant petite? Ce ne pouvait être la marmite maternelle, ou alors, Elle l’a oubliée! Ou est-ce justement parce qu’elle ne cassait pas des briques que tu as besoin de toute ta vie pour te venger de son savoir culinaire étique? (devenu ethique depuis qq années mais pas forcément meilleur pour autant!)Bon, c’est sûr, ces gènes là viennent d’ailleurs! Mais qu’ils sont chouette! Continue donc à les détricoter pour en faire encore d’autres merveilles!Je coche, je coche pour les crochets futurs…

  5. Waou, je suis flattée de tant de gentils commentaires!Elvira, oui elle est TERRRRRIBLE!Florianna, tu es d’où?Paola et Anne merci beaucoup!Djoliba Valerie et Fabienne, ya bon le cidre mais mefiez vous, le bon explose!Je vais faire un tour chez vous ce soi, là j’attends 12 bambins de 3 ans et moins, avec leurs mamans pour Portage!

  6. Non mais non, mais j’adore, j’adore ce billet!! et en plus tu me cites, alors là, mes chevilles n’ont pas doublé mais triplé de volume! et du pur bonheur cette recette, de toute évidence: non, les bretons n’y vont pas avec le dos de la louche et ils ont raison!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s