Et chez Martine?

On fait la cuisine!
Ma Marmitonne Ière a reçu en héritage, mon premier livre de cuisine!
Au diable mon féminisme, je le lui ai lu, ce bouquin qui m’a fait saliver!

Hier, après l’école, j’ai mis à ma Poulette son tablier, celui avec une fraise dessus et une petite fille derrière la fraise (tout le monde voit bien de quel gâteau je parle?), et au marmiton le droit de regarder ( je vous dit que je suis féministe: ici les garçons font la cuisine, de 3 à 34 ans!).

La recette de Martine est pour quatre personnes; peu confiante dans le revenu quantitatif que cela rendrait, j’ai multiplié par deux; pour avoir de quoi faire le repas et le petit déjeuner

Donc:

  • 500 g de farine (je n’avais que de la T 80)
  • 8 oeufs
  • 2 pincées de sel
  • 100 g de beurre mou
  • 1 litre de lait (si, maman, pour faire des crêpes, je suis obligée de mettre du lait…)
  • 1 noix de levure( voila un fruit que je ne connais pas, alors pas mis…je rigole hein!)

Conditions:

Ne pas savoir faire des crêpes, même en étant Bretonne pur beurre, car avoir toujours compté sur les autres pour le faire…et jusqu’à aujourd’hui le principe était valable!

Avoir des marmitons qui en ont fait à l’école « et même que la maîtresse les fait sauter comme Martine sur la photo! »

Je ne vais quand même pas être moins douée que la maîtresse, non mais, en voila un défi!

Alors…

Mettre la farine dans un plat creux, faire une fontaine au centre et y déposer les jaunes d’oeufs, le sel et le beurre, mélanger le tout et délayer en versant le lait tiède

Ajouter la levure(pas fait) et les blancs d’oeufs battus en neige…en neige? mais je ne veux pas faire une omelette norvégienne, c’est bien un livre de pari….ça!….

Déposer la pâte semi liquide près d’une source de chaleur(au soleil pour nous), et la laisser lever (en Bretagne, on dit reposer…je sais plus comment je m’appelle moi!)

Cuisson:

Graisser une poêle, la chauffer très fort, l’enlever un moment du feu et verser une mince couche de pâte, laisser roussir

Pour la mince couche, on repassera, et j’ai pourtant fait tourner mon poignet et tout et tout!

Retourner la crêpe avec une spatule ou si vous êtes adroite comme Martine en la faisant sauter dans la poêle…mais c’est qu’ils me cherchent?

Je l’ai fait, sisi, je n’ai pas l’interview de Marmitonne Ière, mais vous pouvez me croire ça a (presque) marché!

Servir chaud saupoudré de sucre blanc ou roux, ou avec de la confiture, ou du chocolat, ou du jambon, ou…ce que vous aimez!

J’ai choisi sucre roux…mmmmm
Martine c’est la plus forte!

Rendons à César ce qui lui appartient, les recettes sont de (texto):Paule Warnou, professeur d’économie domestique (!!!! les temps changent!!!)

Advertisements

10 réflexions sur “Et chez Martine?

  1. C’est louche ta recette.C’est bien une recette de crêpes ?De la levure et des oeufs en neige ?!Je sais bien qu’il y a autant de recettes de crêpes que de bretonnes mais là, je suis perplexe..et si ça peut te rassurer, moi non plus je sais pas faire les crêpes ! Celles de ma grand-mère ou de mon père sont tellement bonnes!!

  2. Tifenn, en chipie, je t’adore ! Et comment vas-tu expliquer à Petit Mitron que l’état d’esprit de ta joliejeunesse était très en re-cul, -tard,-belligène? bref : heureusement vous y êtes arrivés, vous les jeûurraifehnots à débarasser les ancêtres de quelques clichés archi inégalitaires!D’ici qu’on revienne, j’espère que tu auras entrainé tes troupes à faire une couche MINCE!

  3. Comment ça, Mince? mais ce sont les blancs en neige qui en mettent une couche, pourrait-on dire!Mince alors! et mon tour du poignet n’y suffirait point?En bouche on a pourtant besoin d’épaisseur, pour avoir l’esprit leger!

  4. Lait de vache de ferme de…coco,amande, avoine, riz, mélange lima 3, mais pitié! Lelaitlà, c’est pour la consistance, les lipides, le liquide, pas besoin d’un animal antibiosédroguéhormonéenferméasocialiséàvieécourtée imposé par les lobbies. Enfin, bon, bio c’est moins grave…J’en mangerai quand même si je ne meugle pas trop fort ?

  5. J’ai toujours raté mes crèpes! je suis nulle en crêpe, moi aussi, j’attends qu’on me les prépare.C’est chouette de lire Martine cuisine a Marmitonne Première.

  6. moi aussi je suis surprise, mais j’adore être surprise, alors, bretonne pur beurre (j’adore quand tu dis ça!!) je fonce!!!

  7. Et dire que je ne l’ai même pas eu « Martine Cuisine », moi j’ai eu droit à « Martine Petite maman », « Martine Petit rat de l’Opéra » , Martine fait de la bicyclette ».En lisant ton message, sont revenus à ma mémoire les bonnes odeurs de l’enfance, dans la cuisine le samedi matin quand je rentrais de l’école et les moments privilégiés que j’ai passé avec ma maman à cuisiner: des crêpes des gaufres, des beignets, des madelaines, et plein d’autres choses encore.Et tant pis pour la recette des crêpes, c’est comme on veut.

  8. Ca me fait plaisir que te soient revenus en mémoire ces bons moments, et sans doute, ce sont ceux là qui ont donné à ta cuisine cette saveur particulière….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s