Menthe, Menthe, Menthe MENTHE! VIIIIIIITE!


Se prendre une place sur le podium, c’est une responsabilité figurez vous.

Faut pas être en retard… ben c’est raté (enfin, reste 7 jours).
Faut dire merci…ben c’est raté aussi (très discrètement).
Enfin, pas rapide la fille.
Et pourtant, très contente. Très ravie. Très fière aussi.
Du coup, sachez mesdames, messieurs, que je ferai partie du jury ultra sélectif du prochain challenge; à savoir The Menthe.
Non, pas Thé à la menthe, mais The Menthe, la seule, l’unique.
Là, je suis sensée vous mettre la bannière concoctée par nos zamies Nawal et Dumè , sauf que je ne suis pas sur mon ordi habituel, j’en ai un là, faut taper comme une brute dessus, un clavier d’homme quoi, même si nous sommes d’accord pour dire que nos Hommes ne sont pas des brutes… mais bon, faut insister quand même et en plus le copié collé reste un mystère avec ce clavier à la Pomme.
Donc ALLEZ LIRE là et ici de quoi ça cause ce mois ci (oui, nous sommes le 23, je vous dit, pas pressée la fille). Elles ont même, oui, même, créé un groupe FB! qui ne s’inscrit pas est…non, rien. Et puis, je dirais aussi que Izzo j’adore ce qu’il écrivait. J’avais lu sa trilogie marseillaise et je ne m’étonne pas de ce texte mentholé et parfumé qu’il nous livre.

Ah mais si, j’ai fait une photo quand même, je me suis même déplacée de mon fauteuil ou je m’étais posée, genre plante verte, à un apéro chez des amis pour aller leur piquer une feuille au soleil couchant, parce que leur menthe à eux est volubile, verte et très belle.

La menthe, c’est comme ça, piquant et parfumé, envoûtant sans aucun doute.
Du coup, j’ai même trouvé une recette toute douce, parfumée, colorée, facile, et exotique, vu que l’été est là et bien là.
Tajine de patates douces, de carottes et de pruneaux (et à la menthe aussi)
du livre coloré et documenté de Ghilie Basan "Cuisine marocaine, traditions ancestrales et cuisine d’aujourd’hui".

Pour 4 à 6 personnes, il te faut:

1 kg de patates douces (ou d’ignames, mais je n’en ai pas ici) épluchées et coupées en morceaux/ 2 ou 3 crottes coupées en morceaux/ 150 g de pruneaux dénoyautés/ 3 càs d’huile d’Olive et un peu de beurre/ 25 à 30 petits oignons épluchés (j’ai mis 15 oignons blancs et des échalotes)/ 1 càc de cannelle en poudre/ 1/2 càc de gingembre en poudre/ 2 càc de miel liquide/ 450 ml de bouillon de légumes/ qq feuilles de coriandre fraîche hachées/ qq feuilles de menthe finement hachées aussi./ sel et poivre du moulin
Préchauffes ton four à 200°C.
Dans un wok (si tu peux transvaser ensuite dans un plat à tajine) ou dans une cocotte allant au four, tu fais mets l’huile et le beurre puis tu fais fondre les oignons. Tu en retires la moitié que tu mets de côté.
Ajoutes les patates douces et les carottes et fais dorer.
En remuant tu ajoutes les pruneaux, la cannelle, le gingembre et le miel, puis tu verses le bouillon.
Là, tu transvases dans ta tajine puis au four ou bien tu mets ta cocotte couverte au four, et tu cuis 45 mn environ.
Enfin, tu ajoutes le reste des oignons et tu ré enfournes 10 mn.
Tu saupoudres des herbes aromatiques et tu sers aussitôt.
A vrai dire, les miens, ignares, n’ont pas vu tout de suite les patates douces…ont cru que c’était des carottes…
La prochaine fois je fais venir des ignames de La Réunion, et mes ignares le seront moins.
ALLEZ, ZOU A VOS APN!