Bal de Champignons !

fotofoodnovembre2150px

Un peu de Musique?

Quand les Misses Nawal et Dumè ont annoncé le thème de ce mois ci, j’ai du faire un genre de grimace qui dit "beurrh".

Pas que je ne les aime pas, mais plutôt que je ne les connais pas mais alors, pas du tout!

Les champignons et moi c’est la trouille et finalement,c’est dans  les rayons des supermarchés que je les trouve.

En dehors de ça, si quelqu’un d’autre les cuisine, pas de soucis, je mange.

PB086677PB086686

Et voilà ti pas, que je me prends au jeu:

Je cours en forêt: je repère les moindres taches au sol,

je fais du vélo: je m’arrête pour soulever une branche,

je vais passer la journée en famille: j’embauche tout le monde pour trouver des Champignons!

En fait, sous la pluie et dans les sous-bois, je me retrouvais à genoux, à zoomer sur un truc blanc ou marron, des trucs mouillés et brillants, des noirs, des ronds, des difformes, des cassés…des groupes, des isolés, des "beaux" des "moches", des bizarre et des drôles.

PB116783

La société du champignon.

PB116805

Tiens, regarde toi, qui surgit du tronc d’arbre, frêle, fragile, presque transparent, on te verrait mieux à nager dans l’eau de la mer, tu ressembles à une méduse. je te nomme "champignon des abysses".

PB116830

Et toi, qui soulève une montagne de feuilles d’automne, qui pleine d’eau doit peser une tonne!  Un coup de vent ne te fait pas frémir, seule la patte du chien te casse le pied et tu te retrouve au sol, désarmé.

PB116801

Toi, t’es un futé! tu pousses à plusieurs, à partir d’un seul pied! l’avantage, tu tiens bien debout, l’inconvénient? vous tombez tous en même temps!

PB116852

Et vous, les petits blancs, en forme de coupe, j’imagine bien les petits lutins venir s’y abreuver la nuit…ou les korrigans, s’abriter sous ton parapluie.

PB116861

Toi, j’t’aime bien. T’étais juste à la hauteur de mes yeux, pas eu besoin de me pencher. T’es fiable, enfin, t’en as tout l’air avec ton beau chapeau dodu, ton allure droite, ton apparente bonhommie. Tu étais en haut d’un talus, c’est toi qui a fini de me tremper de la tête aux pieds, quand je me suis appuyée en entier sur les feuilles et l’humus qui te faisaient comme un rempart. Je ne regrette pas.

PB116857

Et puis, vous, les cousins de la créature abyssale là haut…cette fois, vous êtes nombreux, plus forts, et c’est étrange, mais je crois voir en vous regardant bien, comme une lumière, sous votre chapeau de perlimpinpin. Une famille de lanternes, en novembre, voilà donc le secret de ces forêts oubliées, où pas grand monde ne passe, surtout à la Miz Du.

Tout cela pour dire que je ne vous connais pas mieux, mais que je vous vois mieux. Et qu’à mieux vous voir, un jour je vous reconnaitrai…et nous pourrons nous dire que ces grâce à ces dames Dumè et Nawal que nous aurons faits nos premiers pas.

Vive la photo et ces jeux délicieux!

Voilà mesdames, je vous donne la photo que je préfère, celle qui ne ressemble pas forcément à un champignon, mais celui là, je l’ai mangé, c’est le seul que je connais, la Coulemelle…j’aime le dessin de ses lamelles, qui font comme les plis d’une robe, j’aime y passer mon doigt j’ai l’impression de tourner les pages d’un livre précieux tant elles sont fines…

Champignons novembre

A vous autres, déçus peut-être de ne point voir de recette, je vous demande pardon. Au moins, j’espère vous avoir donné envie si ce n’est de manger, de participer…c’est le moins que je puisse faire.

fotofoodnovembre2150px